Difference between revisions of "Farinet ou l’or dans la montagne"

m (Commentaire)
 
(34 intermediate revisions by 2 users not shown)
Line 1: Line 1:
{{  infobox
+
'''Farinet ou l’or dans la montagne''' (CH/FR 1939) est un long-métrage de fiction avec la musique d’[[Arthur Honegger]] et d’Arthur Hoérée.
| name          = Farinet ou l’or dans la montagne
+
[[File:Farinet.png|thumb|''Farinet'']]
| image          = Farinet.png
 
| caption        =
 
| genre          = fiction
 
| music          = Arthur Honegger, Arthur Hoérée
 
| orchestra  =
 
| conductor =
 
| musicians  =
 
| sound = Paul Wartmann, Marcel Beck
 
| sound design =
 
| director      = Max Haufler
 
| producer      = Charles-Ferdinand Vaucher
 
| writer        =  Charles-Ferdinand Vaucher, Lola Robert, Charles A. Brun, Max Haufler
 
| based on      = d’après le roman ''Farinet ou La fausse monnaie'' de Charles-Ferdinand Ramuz.
 
| production company        = Clarté Film, Bâle et Paris
 
| customer =
 
| released      = 1939
 
| runtime        =
 
| country        = CH, FR
 
| language      = français
 
}}
 
 
 
 
 
[[File:Farinet.png|thumb]]
 
'''Farinet ou l'or dans le montagne''' (1939) est un long-métrage de fiction avec la musique d'[[Arthur Honegger]] et d'[[Arthur Hoérée]].
 
 
 
{|
 
|Réalisation
 
|Max Haufler.  
 
|-
 
|Scénario
 
|Charles-Ferdinand Vaucher, Lola Robert, Charles A. Brun, Max Haufler d’après le roman Farinet ou La fausse monnaie de Charles-Ferdinand Ramuz.
 
|-
 
|Production
 
|Clarté Film Bâle et Paris (Charles-Ferdinand Vaucher)
 
|-
 
|Son
 
|Constantin
 
|}
 
  
 +
== Générique ==
 +
*Réalisation : Max Haufler.
 +
*Scénario : Charles-Ferdinand Vaucher, Lola Robert, Charles A. Brun, Max Haufler, d’après le roman ''Farinet ou La fausse monnaie'' de Charles-Ferdinand Ramuz.
 +
*Production: Clarté Film Bâle et Paris (Charles-Ferdinand Vaucher).
 +
*Son: Constantin.
  
 
== Résumé  ==  
 
== Résumé  ==  
Line 45: Line 12:
 
   
 
   
 
== Extrait musical  ==  
 
== Extrait musical  ==  
[[Media:Farinet.mp3]]
+
[[File:Farinet.mp3]]
  
(3:03 du début) Générique de début, tôt le matin dans un village.  
+
(3:03 du début) Générique de début, tôt le matin dans un village. (3:00 à partir de min. 81) Colère et mort de Farinet prisonnier, générique de fin.
 
 
(3:00 à partir de min. 81) Colère et mort de Farinet prisonnier, générique de fin.
 
  
 
== Commentaire==
 
== Commentaire==
Cet extrait n’est pas non plus issu de la bande sonore originale. Il s’agit du premier mouvement de la suite composée après coup par Honegger à partir de cette musique de film, qui synthétise le début et la fin (direction: Adriano).  
+
Cet extrait n’est pas non plus issu de la bande sonore originale. Il s’agit du premier mouvement de la suite composée après coup par Honegger à partir de cette musique de film, qui synthétise le début et la fin (direction: [[Adriano]]).  
  
La fanfare du générique est un leitmotiv qui illustre le triomphe de Farinet du point de vue de la liberté. Dans cette pièce, Honegger a renoncé aux cors et les a remplacés par un saxophone. Les contrebasses, que l’on avait encore du mal à enregistrer à l’époque, ne sont pas présentes sur l’original. (ms)
+
La fanfare du générique est un [[leitmotiv]] qui illustre le triomphe de Farinet du point de vue de la liberté. Dans cette pièce, Honegger a renoncé aux cors et les a remplacés par un saxophone. Les contrebasses, que l’on avait encore du mal à enregistrer à l’époque, ne sont pas présentes sur l’original. (''auteur: Mathias Spohr'')
  
 
== Littérature ==
 
== Littérature ==
*Aeppli, Felix: ''Der Schweizer Film 1929–1964,'' Bd. 2: Materialien, Zürich: Limmat 1981. 50  
+
*Aeppli, Felix: ''Der Schweizer Film 1929–1964,'' Bd. 2: Materialien, Zürich: Limmat 1981, Nr. 50. ISBN 978-3-85791-034-0
*Wider, Werner: ''Der Schweizer Film 1929–1964.'' Bd. 1: Darstellung. Zürich: Limmat 1981. pp. 134–146
+
*Meyer, Thomas: «Raté!!!» Zur Filmmusik Arthur Honeggers, in: Mathias Spohr (Hg.): ''Swiss Film Music. Anthology 1923–2012'', Zürich: Chronos 2015, pp. 79–89. ISBN 978-3-03401-265-2
*Thomas Meyer: «Raté!!!» Zur Filmmusik Arthur Honeggers, in: Mathias Spohr (Hg.): Swiss Film Music. Anthology 1923–2012, Zürich: Chronos 2014, pp. 79–89.
+
*Wider, Werner: ''Der Schweizer Film 1929–1964.'' Bd. 1: Darstellung. Zürich: Limmat 1981, pp. 134–146. ISBN 978-3-85791-034-0
*''Swiss Film Music. Anthology 1923–2012, p. 220
+
*''Swiss Film Music. Anthology 1923–2012'', p. 220.
 +
 
 +
== Liens externes ==
 +
*[http://www.imdb.com/title/tt0030118/ ''Farinet ou l’or dans la montagne'' sur l’''Internet Movie Database'']
  
 
== Source ==
 
== Source ==
*Extrait musical: CD Marco Polo 8.223466, Track 1 (CSR Symphony Orchestra Bratislava, dir. [[Adriano]])
+
*Extrait musical: CD Marco Polo 8.223466, Track 1 (CSR Symphony Orchestra Bratislava, dir. [[Adriano]]).
 +
*Film: [[Cinémathèque suisse]], Lausanne.
  
 
[[Category:Works]]
 
[[Category:Works]]

Latest revision as of 11:06, 28 February 2018

Farinet ou l’or dans la montagne (CH/FR 1939) est un long-métrage de fiction avec la musique d’Arthur Honegger et d’Arthur Hoérée.

Farinet

Générique

  • Réalisation : Max Haufler.
  • Scénario : Charles-Ferdinand Vaucher, Lola Robert, Charles A. Brun, Max Haufler, d’après le roman Farinet ou La fausse monnaie de Charles-Ferdinand Ramuz.
  • Production: Clarté Film Bâle et Paris (Charles-Ferdinand Vaucher).
  • Son: Constantin.

Résumé

Le faux-monnayeur Farinet (Jean-Louis Barrault) s’enfuit de la prison de Sion et se réfugie dans les montagnes valaisannes, où il se remet à extraire de l’or et à fabriquer des pièces. Lorsque son ancienne bien-aimée le trahit, il est à nouveau emprisonné et il meurt dans sa cellule après un accès de colère. – Le film, qui montre que la désobéissance civile peut être un moyen de lutter contre la violence de l’État, n’avait que peu de chances de remporter du succès au début de la guerre.

Extrait musical

(3:03 du début) Générique de début, tôt le matin dans un village. – (3:00 à partir de min. 81) Colère et mort de Farinet prisonnier, générique de fin.

Commentaire

Cet extrait n’est pas non plus issu de la bande sonore originale. Il s’agit du premier mouvement de la suite composée après coup par Honegger à partir de cette musique de film, qui synthétise le début et la fin (direction: Adriano).

La fanfare du générique est un leitmotiv qui illustre le triomphe de Farinet du point de vue de la liberté. Dans cette pièce, Honegger a renoncé aux cors et les a remplacés par un saxophone. Les contrebasses, que l’on avait encore du mal à enregistrer à l’époque, ne sont pas présentes sur l’original. (auteur: Mathias Spohr)

Littérature

  • Aeppli, Felix: Der Schweizer Film 1929–1964, Bd. 2: Materialien, Zürich: Limmat 1981, Nr. 50. ISBN 978-3-85791-034-0
  • Meyer, Thomas: «Raté!!!» Zur Filmmusik Arthur Honeggers, in: Mathias Spohr (Hg.): Swiss Film Music. Anthology 1923–2012, Zürich: Chronos 2015, pp. 79–89. ISBN 978-3-03401-265-2
  • Wider, Werner: Der Schweizer Film 1929–1964. Bd. 1: Darstellung. Zürich: Limmat 1981, pp. 134–146. ISBN 978-3-85791-034-0
  • Swiss Film Music. Anthology 1923–2012, p. 220.

Liens externes

Source